L'association

Text Size

Les déchets à Etrechy: Mode d'emploi

L'ECOLOGIE ?

Ca commence dans nos cuisines,
mais ce n'est pas simple, armez-vous de courage !
vie_prat_poubelle

Si vous pensez qu'il manque quelque chose dans cette page ou, pire, qu'il y a une erreur, faites-nous un petit mot (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).
(Page créée début 2001. Mise à jour assez irrégulière, dernière le 09/09/2011).

vie_prat_poubelle

 Nous polluons. Donc le PIB grimpe (ça, c'est très intelligent !), faut quand même descendre les poubelles; mais pas n'importe quand, ni n'importe comment. Et si déjà, sans parler de trier ou pas, chacun d'entre nous essayait de ne pas trop les remplir ces poubelles... Parce que, au final, il y aura un jour ou l'autre fumée : le Centre national d'information indépendante sur les déchets rappelle qu'il y a alors des rejets dangereux.
  Vous avez oublié la règle du jeu ? L.A.R.E.M.I. vous la rappelle; armez-vous de votre bon sens (et vous verrez que ce n'est pas très évident pour le tri depuis le 01/01/2011, voir notre page "vie associative"), prenez le temps de lire ci-dessous ou... imprimez (mais vous allez alors consommer du papier; on n'en sort pas !).

[Depuis le "mauvais coup" à VAL'ECO (voir nos pages "vie associative" et "Laréminoscope"), la qualité du tri avait baissé (du nombre de godets inférieur aux types de tri en passant par les sauts de tri (déchets verts non ramassés à temps et qui partent le surlendemain avec les ordures ménagères, etc.). Dommage pour le mauvais exemple" "aux jeunes générations" (cf. "Etréchy info" n° 34 de mars 2002)...]. Espérons qu'à compter du 1er janvier 2011, cela évolue dans le bon sens.
La publication "Etréchy info" n° 41 de novembre 2002 revient sur le sujet et l'augmentation du tonnage de déchets produits dans notre commune. M. le Maire indique que : "L'augmentation de ces tonnages depuis 1998 a pour corollaire une hausse du coût de la collecte mais surtout une hausse importante des coûts relatifs au traitement de ces déchets. " et plus loin "n'oubliez pas qu'un tri sélectif mal fait peut entraîner un rejet, par les centres de traitement, de la totalité d'une collecte...". Nous pouvons tous nous mordre les doigts de l'abandon de VALECO ! Cette publication n° 41 contient donc "un certain nombre de conseils pratiques destinés à mieux vous informer sur les conditions de la collecte sélective"; oui, un "certain nombre", mais pas tous !
"Etréchy info" n° 52 de novembre 2003, "Etréchy info" n° 68 reviennent sur le sujet, mais vous n'avez rien conservé, car c'est parti au... tri sélectif ? Ce n'est pas grave, Larémi vous refait ci-dessous le... tri !
"Etréchy info" n° 81 de juin 2006 : les sacs transparents font place à des sacs imprimés de couleur remis par porte à porte [Bonjour le surcoût dû sans doute au fait que le Strépiniacois de base est trop nul pour trier et mettre dans un sac transparent ! Comptabilisation de cette infantilisation pour l'année : des sacs jaunes pour les emballages (bouteilles et flacons en plastique, briques, boîtes de conserves, papiers, cartons), mais plus de sacs verts (les verres se mettent à part dans une cagette par exemple : cf. "Vivre à Etréchy" n° 29 de juin 2011, page 7); et quand on a épuisé son quota ? C'est la "triple peine" : il faut aller les acheter, payer sa redevance de ramassage et trier; voilà une lumineuse idée qui fait exploser le volume des déchets ménagers (déposés les lundi et jeudi soirs)...].
"Vivre à Etréchy" n° 24 de janvier 2011et n° 29 de juin 2011 tentent d'expliquer le tri, jusqu'à un prochain numéro !

vie_prat_poubelle